Les courts historiques du tennis

Si vous parcourez notre rubrique sur les lieux de rencontres sportives, vous êtes sûrement des amateurs d’architectures gigantesques et d’ambiances chaleureuses. Au tennis, les courts les plus mythiques de l’histoire ont reçu les plus grands athlètes de la planète. Des terrains de gazon de Wimbledon, à la terre battue de Roland-Garros, en passant par les surfaces en dur de l’US Open et de l’Open d’Australie, vous en saurez plus sur les origines de ces enceintes sportives incroyables !

Le stade Roland-Garros

Roland-Garros est le stade qui accueille chaque année, les Internationaux de France lors du grand tournoi du Grand Chelem de tennis. Construit en 1927 pour recevoir la finale de la Coupe Davis, le complexe sportif met aujourd’hui en scène, 24 courts, dont les plus connus sont le terrain Philippe-Chatrier, le terrain Suzanne-Lenglen et le court numéro 1.

Composés d’une surface en terre battue, les courts de Roland-Garros possèdent une histoire remarquable qui peut parfois, dépasser la petite balle jaune. Profitez donc de notre histoire du stade Roland-Garros, pour en apprendre plus sur le passé incroyable d’un des courts de tennis les plus mythiques au monde !

Le Wimbledon Park

Du côté du Royaume-Uni, c’est bien les courts de gazon qui font frémir les plus grands tennismen durant le tournoi du Grand Chelem de Wimbledon. Propriétés du All England Lawn Tennis and Croquet Club, les 19 courts en herbe de Wimbledon sont une véritable institution à Londres.

Et si le Court Central construit en 1922 est devenu mythique dans l’histoire du tennis, c’est bien son toit rétractable, ajouté en 2009, qui fait souvent parler de lui. En effet, beaucoup d’experts critiquent l’absence des sessions de nuit et la similitude du tournoi avec le tennis indoor. Néanmoins, pour découvrir l’histoire des courts de Wimbledon, vous pouvez prendre un thé et lire notre article passionnant !

Le Melbourne Park

Lors de l’Open d’Australie, les plus grands athlètes du tennis se donnent rendez-vous au célèbre Melbourne Park pour tenter de décrocher le trophée tant convoité du Grand Chelem. Ouvert en 1988, le complexe comprend un court principal qui peut accueillir jusqu’à 15.000 spectateurs : la Rod Laver Arena. Qui plus est, le Melbourne Park a été le premier à se doter d’un toit rétractable qui fait désormais polémique à Wimbledon.

D’ailleurs, saviez-vous que l’Open d’Australie se jouait sur gazon avant les années 1988 ? Aujourd’hui, les sportifs doivent chausser un court plus moderne de surface PlexiCushion. En soit, le terrain bleu de Melbourne peut absorber les chocs et réduire le nombre de blessures des joueurs de tennis !

Le Flushing Meadows-Corona Park

Ouvert en 1939 pour l’Exposition international, le parc de Flushing se situe à New-York et plus précisément, dans l’arrondissement du Queens. Depuis 1978, il accueille pendant deux semaines, les matchs de l’US Open pris en compte pour le Grand Chelem de tennis. Au sein de ce complexe de tennis, vous retrouverez le stade Arthur-Ashe qui est le plus grand court du monde entier ! Il peut accueillir jusqu’à 22.500 spectateurs. Les joueurs profitent aussi de sa surface en Decoturf (qui ressemble au caoutchouc), pour réaliser leurs exploits incroyables.

Découvrez tous les stades les plus mythiques du paysage sportif :