Finale de Coupe Davis : une occasion de s’enrichir pour les parieurs sportifs !

La grande finale de Coupe Davis 2014, qui mettra aux prises les délégations suisse et française, est très attendue par les fans de tennis. Nos athlètes helvètes seront bien entendu favoris mais comme le dit le dicton, « impossible n’est pas Français ». L’événement final devrait offrir du très beau spectacle et sera aussi une occasion unique pour les parieurs sportifs de s’enrichir. A condition bien-sûr de miser correctement !

Les Français ont l’avantage du terrain

Une tendance se dégage assez fortement à l’approche du grand événement. D’après les experts du sport, nos camarades français vont devoir tout donner pour venir à bout de Roger Federer – qui est soit dit en passant le nouveau numéro 2 mondial au classement ATP –, et de Stanislas Wawrinka qui a quant à lui gagné à l’Open d’Australie cette saison. Mais les tennismen tricolores ont tout de même l’avantage de la surface : ils joueront à domicile à l’intérieur du magnifique Grand Stade Pierre Mauroy, fief des Dogues du Lille LOSC. D’ailleurs, les joueurs de René Girard devront patienter avant de pouvoir disputer leur match face à l’Evian TG, qui a été reporté pour cette occasion très spéciale. On dira finalement que la petite balle jaune a pris le meilleur sur le plus gros ballon rond.

«Jo-Wilfried Tsonga est capable d’envoyer des boulets de canon pendant 3 heures sans se fatiguer, Richard Gasquet est injouable lorsqu’il est en grande forme, Gaël Monfils peut redonner toute sa splendeur au tennis».

La stratégie des Français est clairement lisible : afin de réduire le talent du chef d’orchestre de la fédération de tennis suisse, Roger Federer, Arnaud Clément et ses protégés ont choisi la terre battue. Les joueurs suisses auront certainement du mal à s’adapter, d’autant plus qu’ils auront disputé Wimbledon une semaine auparavant. La France peut s’appuyer sur des joueurs talentueux, issus d’une génération inédite et prometteuse : Jo-Wilfried Tsonga est capable d’envoyer des boulets de canon pendant 3 heures sans se fatiguer, Richard Gasquet est injouable lorsqu’il est en grande forme, Gaël Monfils peut redonner toute sa splendeur au tennis et n’oublions pas que Gilles Simon a lui aussi brillé en cette fin de saison ! Est-il donc juste de dire que les Français ne sont que des outsiders dans le cadre de cette finale ?

Les bookmakers voient la Suisse gagnante

Et pourtant, les Bleus ne sont pas favoris. La majorité des bookmakers voient la Suisse victorieuse à 2,60 contre 1. Véritables préférés des pronostiqueurs, leur cote est de 1,45 contre 1. Autant dire que chaque point, jeu et set va compter lors des différentes confrontations entre les deux équipes. La Suisse est favorite sur les matches en simple grâce à ses deux représentants qui sont très bien placés dans le classement ATP. Par contre, la France semble avoir toutes ses chances en double. Si Federer n’est plus tout jeune, il représentera tout de même l’obstacle majeur pour la délégation tricolore, lui qui est toujours capables des prouesses les plus improbables et dont la technique ne s’est jamais altérée avec le temps. Quant à Wawrinka, il est à un tournant de sa carrière depuis sa dernière victoire en Grand Chelem. Alors, faut-il miser sur la France et s’enrichir de 260€ d’un coup, ou bien jouer la carte de la sécurité et parier sur la Suisse, quitte à seulement doubler son investissement de départ ? La décision est vôtre.