Les bookmakers estiment que le Brésil remportera la Coupe du Monde 2014

Les opérateurs de paris sportifs en ligne estiment pour la plupart que le Brésil soulèvera le trophée de champion du monde en juillet prochain. Cela n’est pas vraiment surprenant lorsqu’on connait la qualité de l’effectif de la Seleção, qui peut être fière de ses talents tels que Neymar, Paulinho et Fred, pour n’en citer que quelques-uns. Par ailleurs, la vingtième édition de la compétition mondiale organisée par la FIFA se tiendra justement au Brésil : cela est une bonne raison de croire que les quintuples champions s’imposeront une nouvelle fois sur leur pelouse.

Le Brésil en seul et unique favori au Mondial 2014

Leur pronostic est quasi-unanime. Les opérateurs de paris sportifs en ligne estiment que c’est le Brésil de Luiz Felipe Scolari qui soulèvera le trophée de la Coupe du Monde 2014 cet été en Amérique du Sud. Les probabilités d’un succès brésilien sont fixées à 3 contre 1 alors que les proches rivaux de la Seleçao, l’Argentine et l’Allemagne, jouissent de probabilités beaucoup moins avantageuses- seulement une chance sur cinq d’être couronnée championne. A noter l’absence de l’Espagne dans le Top 3 des favoris, qui figure parmi les sélections les plus sous-cotées. Avec des probabilités de 7 contre 1, les bookmakers voient mal l’Espagne dépasser le cap des ¼ de finales. D’un point de vue plus général, il serait déconseillé de miser sur une formation européenne, aucun pays du Vieux Continent n’ayant remporté le trophée lorsque le tournoi s’est déroulé à l’étranger.

«A noter l’absence de l’Espagne dans le Top 3 des favoris, qui figure parmi les sélections les plus sous-cotées».

Si votre choix se dirige malgré tout vers une sélection européenne, sachez que vous pouvez jouir de cotes extrêmement attractives. La Belgique, la France et les Pays-Bas font office de sérieux outsiders alors que l’Italie et le Portugal auraient moins de chance de sortir leur épingle du jeu. Quant à l’Angleterre, malgré son passé glorieux, elle ne serait même pas en mesure de dépasser les phases de poule, comme en témoigne ses probabilités calamiteuses de 33 contre 1. Parmi les équipes qui n’auraient pas la moindre chance de remporter la plus prestigieuse des compétitions de football moderne, on trouve le Japon, la Côte d’Ivoire, la Bosnie Herzégovine et… la Suisse-mais les bookmakers n’y connaissent certainement rien.

L’Argentine pourrait voler la vedette au Brésil !

Si le Brésil est donc très attendu et pourrait bien voler la part du gâteau, l’éternel rival argentin pourrait bien jouer les trouble-fêtes. Les probabilités de sacre de l’Argentine sont estimées à 5 contre 1, ce qui n’est pas si mal. Par ailleurs, l’Argentine évoluera dans un groupe relativement faible. Si l’Argentine parvient à s’en extirper, elle affrontera soit la Belgique, soit la Suisse en ¼ de finales. Si une confrontation tonitruante pourrait se profiler en ½ finales contre l’Espagne, l’Argentine a les moyens de terrasser n’importe quelle équipe. Aussi pouvons-nous penser que la finale est susceptible de se jouer entre l’Argentine et l’Allemagne. Et puis, franchement, c’est toujours rassurant d’avoir un Lionel Messi a vos côtés.