Matches arrangés : des joueurs de football et de tennis exclus de toutes compétitions

Aux quatre coins du globe, des sportifs de haut niveau ont été sévèrement punis pour avoir truqué certains matches. C’est le cas du tennisman Guillermo Olaso, classé 236ème mondial au classement ATP ainsi que de certains footballers évoluant au sein du championnat malaysien. La guerre contre les paris truqués et matches arrangés est loin d’être terminée.

Guillermo Olaso exclu pendant cinq ans, le tennis s’y met aussi

Le tennisman espagnol Guillermo Olaso, classé 236ème joueur mondial, vient d’être exclu pour une durée de cinq ans par la commission disciplinaire. Il devra également payer une amende de 18 286€ à la Tennis Integrity Unit (TIU), l’instance mondiale anti-corruption de la discipline. D’après la TIU, Guillermo Olaso aurait tenté d’intervenir illicitement dans l’issue d’un match qui l’opposait à un adversaire dont le nom n’a pas été révélé, et ce avant même que celui-ci ne soit disputé. Guillermo Olaso aurait refusé de donner davantage d’informations en ce qui concerne ce complot et s’est donc vu attribuer une peine on ne peut plus méritée.

«Guillermo Olaso est interdit de match pendant cinq ans. Il ne pourra participer à aucun tournoi ou compétition, sous peine de voir sa sélection s’alourdir ou être exclu de manière définitive du circuit».

« Guillermo Olaso est interdit de match pendant cinq ans. Il ne pourra participer à aucun tournoi ou compétition, sous peine de voir sa sélection s’alourdir ou être exclu de manière définitive du circuit », a confirmé la Tennis Integrity Unit dans un récent communiqué. La TIU aurait toutefois laissé entendre que la tentative de trucage de match s’était déroulée en 2010. Olaso aura cependant la possibilité de voir sa peine être allégée de 18 mois si ce dernier paye son amende dans les délais et accepte de participer à des séances de réhabilitation anti-corruption.

En Malaisie, des joueurs de football professionnels sont punis

Dans le même temps, très loin de là, en Malaisie, les autorités gouvernementales ont banni à vie cinq joueurs de football professionnels ainsi que trois membres appartenant à l’équipe technique du club Kuala Lumpur FC. Ces derniers sont inculpés dans une affaire de trucage de match. Concrètement, c’est le coach Stanislav Lieskovsky, son assistant Rosli Omar et le préparateur physique Shaari Jani qui ont reçu la sentence la plus lourde. De leur côté, les joueurs suivants ne pourront plus jamais toucher le cuir en haut-niveau : Khairul Anuar, Jeremy Danker, Phoo Kai Lun, Hafizi Roslee et Fadhulah Yunsiar sont exclus de la ligue professionnelle de football malaisienne.

Il reste à espérer que ces mesures permettront d’assurer l’intégrité du sport dans toutes les régions du monde en 2014. Rappelons que dans plusieurs championnats de football européens- notamment en Hollande, Turquie et Italie, les rumeurs de matches truqués se font de plus en plus intenses et inquiétantes.