Old Trafford, le Théâtre des Rêves !

Surnommé le « Théâtre des rêves » par Sir Bobby Charlton, joueur mythique de Manchester United entre 1956 et 1973, Old Trafford est l’un des plus grands stades d’Angleterre. En effet, avec ses 75 643 places, l’enceinte des Red Devils de Manchester se situe juste derrière le stade de Wembley et de Twickenham à Londres. Old Trafford n’est, d’ailleurs, pas né de la dernière pluie puisqu’il a été construit dans les premières années du XXe siècle, au moment où le football se développait au Royaume-Uni. Alors que l’enceinte monumentale fêtera bientôt ses 100 ans, on peut dire qu’elle a tout vécu, que cela soit des tragédies ou des exploits exceptionnels. Vous êtes désormais arrivés au Nord de l’Angleterre, à Manchester, vous pouvez longer avec nous les maisons en briques rouges et le terrain de cricket pour découvrir un stade qui respire le football !

Blessures de guerre

Au début du XXe siècle, Manchester United n’était pas encore reconnu de par son nom. En effet, avant 1902, le club est appelé Newton Heath et joue ses matchs de championnat dans deux stades aujourd’hui détruits à cause de la pollution des usines des alentours. C’est en 1909, lorsque le nouveau président place son argent dans le club, que le nom est changé et que la construction d’un nouveau stade est lancée. A cette époque, le président n’a eu besoin que d’un don de 60.000£ pour édifier Old Trafford et ses 80.000 places ! Le premier match de Manchester United dans son nouveau stade aura lieu en 1910, face à un de ses ennemis, Liverpool. Malheureusement, les Red Devils perdent cette rencontre 4 à 3.

Malgré une rénovation importante en 1936, Old Trafford a subi les foudres de l’armée allemande lors de la Seconde Guerre mondiale. En effet, après la réquisition du stade par les soldats anglais pour en faire un dépôt, l’enceinte sportive a été la cible de plusieurs bombardements allemands, notamment en 1940 et 1941 qui ont détruit une bonne partie d’Old Trafford. Ainsi, durant la guerre, le club de Manchester United a été obligé de disputer ses matchs dans le stade voisin du club ennemi de Manchester City contre un loyer et les recettes de la billetterie. Le club s’endette et ne peut retourner dans son enceinte qu’en 1949.

Un stade marqué par son histoire

Après la Seconde Guerre mondiale, chaque rénovation du stade a été accompagnée de l’abaissement du nombre de places. Par exemple, après le drame d’Hillsborough, le gouvernement a demandé à ce que les stades ne comprennent plus que des places assises. A cette époque, Old Trafford possède sa plus faible capacité avec 44.000 sièges. Malgré cela, les succès du club dans les années 90 et sa popularité grandissante vont stimuler l’agrandissement d’Old Trafford qui comporte à ce jour environ 75.000 places.

Par ailleurs, lorsque l’on fait le tour du stade, on sera directement emporté par l’histoire de Manchester United. Outre un musée exceptionnel qui nous montre chaque coupe, maillot ou symbole qui ont marqué le passé du club, on ne pourra pas faire abstraction des monuments qui entourent l’enceinte d’Old Trafford ! De la plaque en mémoire du crash d’avion de l’équipe à Munich en 1958, à l’horloge arrêtée à l’heure exacte de cet accident, en passant par les statues des meilleurs joueurs comme George Best, Bobby Charlton, Denis Law et du récent manager, Sir Alex Ferguson, vous serez plongé dans une atmosphère magique. Old Trafford vous fait rêver, que vous soyez un supporter du club ou non !

Red Devils, mais pas que…

L’affluence la plus élevée pour un match de Manchester United date de 1920, lors d’une défaite du club face à Aston Villa. 70.504 spectateurs étaient présents ce jour-là ! Cependant, l’affluence record ne concerne pas Manchester United puisque c’est un match entre Wolverhampton et Grimsby qui a attiré le plus de supporters (76.962).

En soit, Old Trafford n’a pas accueilli que du football ! Pendant la Première Guerre, les Américains y importent du baseball et du cricket. Plus récemment, le stade a reçu en grande pompe les rugbymen et leur Coupe du monde, les Jeux olympiques en 2012, un championnat de boxe, mais aussi des concerts de Bon Jovi, Genesis ou encore Bruce Springsteen. Et pour ceux qui souhaitent encore un peu plus de magie, vous pouvez louer le stade pour votre mariage !