L’option cash out

Elle n’est pas présente chez tous les bookmakers, cependant, cette option est toujours la bienvenue auprès des joueurs ! Mais au fait, qu’est-ce que c’est, le « cash out » ? A force d’entendre et d’utiliser des mots anglais, on finit par en oublier le sens du mot. Pas de panique, dans 5 petites minutes, vous saurez absolument tout de cette possibilité qui permet de limiter la casse.

Présentation de l’option cash out

C’est un outil qu’on n’est pas obligé d’utiliser lorsqu’on parie sur le sport, mais qui permet de maîtriser au mieux l’argent qu’on investit dans telle ou telle rencontre. Comme un trader peut retirer ses fonds à n’importe quel moment, le parieur peut, avec cette fameuse option cash out, retirer ses gains en temps réel, il n’est pas obligé d’attendre la fin d’un match ou que toutes les rencontres d’un pari combiné se soient déroulées.

Cette possibilité est du pain béni pour les spéculateurs, car elle permet de ne pas prendre trop de risques d’un côté, et laisse une marge de manœuvre plus grande aux parieurs. Par exemple, vous faites un pari combiné de trois matches, les deux premiers sont gagnés. Vous voyez que le dernier, sur lequel vous avez parié la victoire de votre équipe, est à la 88è minute et que le capitaine attaquant se blesse.

Autrement dit, ça sent le roussi, et à cause de ce match, vous pourriez perdre l’argent que vous avez gagné grâce aux deux premiers matchs. Grâce à l’option cash out, vous pouvez sécuriser vos gains et « stopper » votre pari. En cas de pari qui s’annonce perdant, sans forcément gagner de l’argent, le fait de « cash-out » vous permettra de limiter les pertes et de récupérer une partie de votre mise.

Les grands avantages de cette option sont contrastés par quelques limites.

C’est la solution ultime, nous direz-vous. Attention tout de même. Cet immense avantage est balancé par le fait que certains des plus grands bookmakers ne proposent pas cette option. Renseignez-vous bien si vous avez pour habitude de retirer vos gains avant la fin officielle de votre pari. De plus, ceux qui l’offrent ne sont pas du tout obligés de la proposer sur toutes les rencontres, toutes les compétitions et tous les sports ! En général, vous la retrouvez sur les plus populaires, comme le basketball, le tennis ou le football.

Vous pouvez aussi prendre le risque de subir une frustration. Si dans notre exemple précédent, le capitaine sort sur blessure et que cet événement galvanise l’équipe, imaginons qu’elle marque deux buts avant la fin du temps réglementaire. Vous aurez retiré vos gains et les cotes de la victoire de votre équipe auront très probablement grimpé en flèche, vu les faibles probabilités d’emporter le match ! Et dans ce cas, vous aurez retiré une somme que vous auriez peut-être pu multiplier par deux si vous aviez pris le risque de laisser votre pari courir. Mais, comme on dit, « mieux vaut des remords que des regrets » et « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras », n’est-ce pas ?

Que diriez-vous de faire un bilan sur les notions essentielles des paris sportifs ?

Découvrez tous nos articles sur le sujet par ici :