Les nouvelles pépites qui ont marqué cette Coupe du Monde

Les pépites de la cdm 2022 Les pépites de la cdm 2022

Auteur: Uros TAKACH|

La Coupe du Monde de football est toujours l’occasion pour de nombreuses pépites d’éclore aux yeux du grand public et de révéler toute l’étendue de leur talent. L’édition 2022 n’échappe pas à la règle, puisqu’à l’aube des quarts de finale de la compétition, plusieurs jeunes joueurs ont déjà impressionné leurs pairs et montré qu’il faudra compter sur eux pour les années à venir. Certains étaient attendus, mais pour d’autres, ce fut une surprise de les voir performer au Qatar. Ces derniers ont déjoué tous les pronostics Coupe du Monde.

Jude Bellingham | Angleterre

Titulaire au Borussia Dortmund depuis un moment déjà, Jude Bellingham est, à 19 ans seulement, un titulaire indiscutable au sein de la sélection anglaise. Il a jusqu’ici joué tous les matchs dans la peau d’un titulaire et impressionne par sa maturité, tant sur le terrain qu’en dehors.

Il avait d’ailleurs débuté sa Coupe du Monde de la meilleure des manières, en inscrivant un but lors de la première journée, face à l’Iran. Son incroyable prestation lors de ce match avait d’ailleurs été saluée par de nombreuses légendes anglaises, comme Rio Ferdinand, Alan Shearer ou Micah Richards.

Avec Dortmund, il réalisait déjà une saison étincelante, lui qui a déjà marqué 9 buts toutes compétitions confondues avec son club. Ce sont de superbes statistiques pour un milieu de terrain relayeur.

Cody Gakpo | Pays-Bas

C’est en effet l’un des joueurs les plus décisifs d’Europe cette saison, lui qui a déjà inscrit 13 buts et délivré 17 passes décisives avec le PSV Eindhoven.

C’est LA véritable révélation de ce mondial ! Le buteur néerlandais a marqué lors de ses 3 premiers matchs de Coupe du Monde, performance totalement historique. Alors que son équipe est vivement critiquée au pays, pour le peu de jeu proposé et les faiblesses affichées, la seule source de satisfaction est bien l’explosion de cet homme.

Il a réussi à reléguer un certain Memphis Depay sur le banc de touche, ce qui n’est pas une mince affaire. Il faut dire que ses statistiques plaident en sa faveur. C’est en effet l’un des joueurs les plus décisifs d’Europe cette saison, lui qui a déjà inscrit 13 buts et délivré 17 passes décisives avec le PSV Eindhoven.

Le peuple hollandais comptera sur sa jeune pépite pour faire la différence contre l’Argentine, lors des quarts de finale tant attendus.

Jamal Musiala Jamal Musiala

Jamal Musiala | Allemagne

Dans le même registre que Bellingham, Jamal Musiala réalise pour le moment une saison absolument époustouflante. Avec le Bayern Munich, il a déjà inscrit 11 buts et délivré 8 passes décisives en 21 matchs, ce qui est juste remarquable pour un milieu de terrain. Surtout quand on prend en compte l’âge de ce gamin de seulement 19 ans.

Avec la Mannschaft, il a réussi à se faire une place aux côtés de joueurs comme Ilkay Gundogan, Leon Gortezka, Joshua Kimmich ou encore Kai Havertz. Il a débuté tous les matchs de l’Allemagne en tant que titulaire lors du mondial.

Malheureusement, sa nation s’est fait sortir, à la surprise générale, dès les phases de poule, pour la deuxième fois consécutive. On ne pourra donc pas profiter du talent de Musiala pour le reste de la compétition. On a alors hâte que la Bundesliga reprenne ses droits, pour suivre l’évolution de ce crack.

Gavi | Espagne

Récemment élu meilleur joueur de moins de 21 ans lors de la saison 2021/2022, Gavi n’est pas un nom inconnu. Il s’est déjà imposé au FC Barcelone, aux côtés de son jeune compère Pedri. Mais c’est désormais avec la Roja que le milieu de poche a gagné sa place. Auteur d’une très belle Coupe du Monde, Gavi a notamment inscrit un but lors de la première journée, face au Costa Rica. Cette réalisation fait de lui le 3ème plus jeune buteur de la compétition, derrière un certain Pelé (1958) et le mexicain Manuel Rosas (1930).

Il représente le futur de la sélection espagnole, en plein renouveau, alors que de nombreux cadres approchent de la retraite (Sergio Busquets, Jordi Alba, Dani Carvajal). Il faudra cependant attendre un peu pour revoir Gavi porter les couleurs de la Roja, puisqu’ils se sont fait éliminer en huitième de finale, par une vaillante équipe du Maroc.

Lorsqu'il n'analyse pas les dernières tendances des paris sportifs, Takách Uros dévale les pistes de ski des Alpes, affine sa maîtrise des échecs ou capture l'instant présent avec son appareil photo. Son amour pour les défis intellectuels se traduit parfaitement dans les stratégies de paris qu'il développe, se révélant être autant un guide pour les débutants qu'une source d'innovation pour les parieurs expérimentés.