Signer la pétition contre la nouvelle loi sur les jeux d’argent : un pari d’avenir

Sans votre action, le visage d’Internet pourrait radicalement changer. Ce qui est étrange, c’est que l’on nous a toujours appris que la toile était un outil de démocratisation, un outil d’échange, mais aussi un outil d’ouverture sur le monde. Or, le gouvernement suisse souhaite replier le pays sur lui-même, en adoptant prochainement une loi contre les jeux d’argent en ligne qui s’apparente clairement à de la censure.

Pour faire simple, les joueurs ne pourront plus utiliser les sites de paris sportifs et de casinos, s’ils sont basés ailleurs qu’en Suisse. Mais rassurez-vous, il existe encore un moyen de bloquer ce projet de loi. Pour cela, vous pouvez faire confiance au mouvement https://censure-sur-internet-non.ch/fr/ et signer leur pétition. Voyez plutôt.

Qu’est-ce qui a stimulé ce projet de loi en Suisse ?

Dans un premier temps, il faut savoir que les Suisses étaient favorables à la révision de la loi qui entoure les jeux d’argent et de hasard en ligne. En 2012, la majorité des citoyens avait fait un appel du pied aux institutions gouvernementales pour réglementer cette pratique sur internet. Les objectifs étaient de :

  • Protéger les joueurs face aux dangers de l’addiction.
  • Lutter efficacement contre le blanchissement d’argent.
  • Se débarrasser des possibles compétitions sportives arrangées.

Pourquoi le débat a changé aujourd’hui ?

Alors que la révision de la loi adoptée par les citoyens partait sur de bonnes intentions, il semblerait que la donne ait changé aujourd’hui. Effectivement, en septembre dernier, le Conseil des Etats et le Conseil national ont choisi de fermer sans exception le marché suisse. Résultat : vous êtes nombreux à protester contre cette nouvelle loi.

L’idée était pourtant bonne. Les joueurs auraient pu s’amuser et gagner de l’argent convenablement dans un environnement fiable et sécurisé. Avec une institution de régulation et un contrôle des sites de paris sportifs ou de casinos, les joueurs seraient alors guidés vers des plateformes qui correspondent aux besoins de chacun.

Seulement voilà, cette nouvelle loi contre les jeux d’argent en ligne souhaite bannir les sites étrangers au profit d’opérateurs exclusivement suisses. Ici, nous parlons clairement d’une nouvelle forme de censure qui ne vous permettrait plus de choisir vos activités selon vos envies.

« Vous avez la possibilité de changer l’avenir, et le visage du web en Suisse. Pour continuer à parier sur internet, il faut signer la pétition »

Quelles seraient les conséquences de cette nouvelle loi ?

Différents mouvements se sont unis en Suisse, pour lutter efficacement contre l’application de cette nouvelle loi sur les jeux d’argent en ligne. Pour ces derniers, cette restriction pourrait avoir de nombreuses conséquences économiques. Oui, car internet profite bien à tous les citoyens suisses.

Pire encore, cette loi serait une porte ouverte à la libre censure du web. Avec un verrouillage clair et net de la liberté d’accès à internet, les Suisses feront un bond en arrière face à ce système ouvert sur le monde. Voyez plutôt les arguments qu’avancent de nombreux citoyens face à cette nouvelle loi sur les jeux d’argent :

  • Il s’agirait d’une entrave à la neutralité d’internet.
  • Le blocage rendrait impossible l’accès à toutes les données offertes par internet.
  • La loi risque de porter préjudice à la compétitivité de la Suisse dans le domaine numérique.
  • L’exclusion des opérateurs étrangers est mise en scène par l’intérêt des maisons de jeu suisses.
  • La taxe contre la dépendance au jeu n’est pas adoptée, ce qui réduit le champ d’action des associations en faveur de la protection des joueurs.

Comment être dans le feu de l’action face à cette loi ?

Pour que les institutions suisses puissent prendre en compte l’avis général des joueurs et des citoyens avertis, un référendum a été organisé. Ainsi, votre avis peut être mis en lumière, et il est possible de proposer une nouvelle alternative à cette loi. Pour cela, il faut simplement que 50.000 signatures soient réunies avant le 18 janvier prochain.

Il est donc encore temps d’agir. D’autant plus, que vous êtes très nombreux à vouloir lutter face à cette loi qui pourrait empêcher de naviguer convenablement sur internet. Outre votre bookmaker préféré, imaginez un instant si vos sites favoris comme Netflix étaient bloqués ? Vous avez la possibilité de changer l’avenir, et le visage du web en Suisse. Pour continuer à parier sur internet, il faut signer la pétition en cliquant ici !