Pourquoi les paris sportifs ont-ils autant la cote ?

Les paris sportifs ne cessent d’accroître le montant des mises globales au cours de ces dernières années. Il suffit de regarder chez nos voisins français pour le deuxième trimestre 2016. Selon l’Arjel (Autorité de Régulation des jeux en ligne en France), le montant total de mise a atteint pour cette période un total de 585 millions d’euros. Vous avez bien lu, tout ça en 3 mois. Alors certes, il s’agissait du championnat d’Europe qui avait lieu en France. Mais si l’on prend un peu de recul, cette somme est malgré tout conséquente. Bien entendu, dans ces mises, on ne tient pas compte de l’argent reversé aux clients, simplement du montant des paris placés par l’ensemble des joueurs. Suite à cet engouement phénoménal, nous avons essayé de comprendre pour quelles raisons les paris sportifs en Suisse et en Europe ont-ils autant la cote ? Découvrez-les sans plus tarder.

Le sport et le jeu, la combinaison parfaite

En discutant avec bon nombre de collègues qui apprécient comme nous les paris sportifs, nous avons compris un aspect primordial de ce plaisir lié aux paris sportifs. Comprenez que l’essence même des paris sportifs associe deux passe-temps très appréciés par nous les hommes : le sport et le jeu. En plus de ça, les jeux se traduisent par un potentiel gain financier.

Pour notre ami Pierre « J’ai toujours adoré le sport et principalement le football. C’est de la pure détente de suivre les rencontres de mon équipe préféré. Ma journée est terminée, je me vide la tête et je me concentre sur quelque chose que j’apprécie vraiment. Alors quand j’effectue un pari sportif sur la rencontre, je donne un peu plus de relief à la rencontre et je m’assure que mon intuition était la bonne. »

L’adrénaline à l’état pure

Car c’est aussi ça les paris sportifs, la petite dose d’adrénaline qui va transformer notre vision du match. Nous sommes tous déjà très excité à l’idée de regarder du sport. Donc lorsque l’on fait un pari simple ou combiné sur la rencontre, on est de nouveau excité comme des gosses. Et ce sentiment de liberté et de coupure vis-à-vis du monde adulte fait le plus grand bien.

« […] c’est aussi ça les paris sportifs, la petite dose d’adrénaline qui va transformer notre vision du match. »

C’est ce que nous a confirmé Karim : « Pour moi, le match de football, c’est un moment à moi. Je ne pense ni à ma femme, ni à mes enfants, ni au travail et ni aux exigences que m’imposent le monde actuel. Je me concentre sur ce que j’aime. Lorsque je mise sur mon équipe favorite, le FC Bâle, je vis le match encore plus intensément. J’imagine ce que je vais pouvoir faire avec les gains, comment je vais pouvoir me faire plaisir. C’est le seul moment que je m’autorise dans la semaine à m’extasier pour des choses considérées comme futile. »

Pour des raisons financières

Vous l’aurez compris, les paris sportifs sont principalement une histoire d’homme. Mais derrière le plaisir personnel, on se dit aussi qu’il peut arrondir nos fins de mois pour faire plaisir à notre chère et tendre. Car quand on gagne, ça met toujours un peu de beurre dans les épinards.

Quand François a gagné près de 1 000 CHF en ayant misé 0.20 CHF, il n’avait qu’un objectif en tête : « Les 3 ans de mariage avec mon épouse approchaient, et je savais que nos salaires ne nous permettraient pas de faire de folies. Pendant 1 mois, j’ai fait des gros combinés en misant peu, mais qui pouvaient rapporter gros. Au fond de moi, je savais que ça allait finir par passer. Quand c’est arrivé, j’étais fou de joie. J’avais la confirmation que j’avais eu raison, et en plus, je pouvais préparer un petit week-end surprise à ma femme. Je ne lui ai pas parlé de ce gain tout de suite. J’ai voulu tenir pour préserver le petit effet de surprise dans ses yeux. C’était vraiment un week-end inoubliable qui n’aurait pas été possible sans ce gain. »

Les copains d’abord

Les rencontres sportives sont aussi le moment où nous autres confrères masculins, nous nous retrouvons autour d’une bière, whisky et/ou autres breuvages. Ces moments nous permettent de souffler et de parler sans gêne de nos vies. Ils nous permettent aussi de comparer nos différentes intuitions et comparer les derniers paris effectués.

Pour Julien : « Parfois, l’analyse d’un copain sur la rencontre à venir me fait prendre du recul par rapport à ma propre prédiction. Parfois, je vais dans son sens, d’autres fois pas du tout. Dans tous les cas, échanger ensemble sur un même centre d’intérêt, pour ensuite vivre ce match entre copains, c’est toujours un moment sympa en perspective. Sans oublier qu’on se préserve toujours pour la troisième mi-temps. »