St. Jakob-Park, le plus grand stade de Suisse !

Les supporters bâlois sont sûrement ravis de leur petit joujou qui est le St. Jakob-Park, ou plutôt, le Parc Saint-Jacques pour franciser la chose. Par ailleurs, l’enceinte accueille sûrement la meilleure équipe de football suisse actuellement. En effet, le FC Bâle s’impose et domine largement de championnat de Super League depuis 2010. 7 titres d’affilée plus tard, le stade bâlois est toujours autant animé et rempli pour des rencontres exceptionnelles notamment en Ligue des Champions ou bien en Europa League. Le Parc Saint-Jacques est un bijou de par son architecture, mais aussi son ambiance et cela risque de durer encore un bon moment !

Du stade Saint-Jacques au St. Jakob-Park !

Alors que le club suisse du FC Bâle possède en tout point le potentiel le plus performant de la Super League grâce à ses moyens financiers au-dessus de la moyenne du pays, un centre de formation compétitif en Europe et des adversaires à la rue en championnat, le club n’a pas hésité à détruire leur ancien stade Saint-Jacques pour reconstruire une enceinte innovante et ultra-moderne par-dessus.

L’ancien stade du FC Bâle, a été construit pour la Coupe du Monde de 1954 et possédait une capacité totale de 51 500. A cette époque, le bijou suisse en matière de football a accueilli la grande équipe de Hongrie qui a dominé l’Allemagne de l’Ouest 8-3 grâce au mythique joueur, Puskas ! Le stade que l’on surnomme le « Joggeli » a vu passé énormément de stars du ballon rond et a été l’hôte de nombreux buts exceptionnels comme lors de la victoire de la Juventus de Platini en 84 pour la finale de la Coupe des Clubs Champions.

C’est en 1999, que l’ancien stade Saint-Jacques est détruit pour laisser place en 2001, au St. Jakob-Park avec une capacité réduite à 33 500 places. Depuis son agrandissement pour l’Euro 2008, le nouveau Parc Saint-Jacques a été modernisé pour satisfaire les nouvelles attentes des spectateurs et des clubs de football. 32 magasins, 2 restaurants, un parking gigantesque ainsi qu’un réseau de transport performant sont venus garnir les travées de l’enceinte bâloise. Lors de l’Euro 2008, c’est le stade qui a le plus accueilli de rencontres avec notamment deux matchs époustouflant de l’Allemagne face au Portugal et à la Turquie.

Une ambiance plus qu’étouffante !

Que cela soit lors des plus belles compétitions internationales ou bien lors du championnat de Super League, l’ambiance au St. Jakob-Park est toujours ahurissante dans le sens où les supporters sont de fidèles animateurs des tribunes. Réputés pour mettre le feu au stade, les Ultras bâlois poussent leur équipe vers la victoire, mais le parc Saint-Jacques a aussi connu quelques débordements.

L’événement le plus marquant s’est sûrement déroulé en 2006 lorsque le FC Bâle a rencontré ses ennemis du FC Zurich. Alors que le titre est encore jouable puisque les Bâlois n’ont que 3 points d’avance lors de cette dernière journée de championnat, l’ambiance est plus que tendue. Après un but à la dernière minute qui concrétise le sacre de Zurich, les supporters de Bâle sont descendus sur la pelouse et des affrontements se sont déroulés dans et en dehors du stade pendant un long moment.

Cette situation est assez récurrente, puisque le St. Jakob-Park a accueilli un quart de finale de la Ligue Europa en 2014, entre Bâle et Valence… Sans supporters puisque la rencontre devait se jouer à huis-clos suite à une sanction contre les fans suisses.

En soit, le parc Saint-Jacques a l’habitude des atmosphères chaudes et étouffantes, que cela soit lors des matchs de football ou bien des concerts de rock qu’il peut accueillir, comme AC/DC ou Metallica !