32 ans après leur dernier sacre, les Young Boys sont de nouveau champions de Suisse

Guillaume Hoarau joueurs BSC Young Boys

Il aura fallu attendre la 89e minute, au bout du suspense, pour voir les supporters bernois exulter : après 32 années d’attente, le BSC Young Boys peut enfin ramener le trophée à la maison. Un douzième sacre pour l’histoire des Young Boys, obtenu à l’issue d’une saison dominée de bout en bout par les hommes d’Adi Hütter.

Une saison parfaite

Dès le premier match de la saison, nous aurions dû sentir que cette 121e édition du Championnat de Suisse nous réserverait des surprises. Avec une victoire 2-0 face à l’octuple tenant du titre, les Young Boys posaient alors les jalons de ce que serait cette saison 2017-2018 de Super League : une domination écrasante de la part du club bernois.

Les Young Boys ont occupé la première place du classement toute la saison, à l’exception de trois journées : le FC Zurich était parvenu à se hisser en tête entre la 4ème et la 6ème journée.

Sous l’impulsion de Guillaume Hoarau et de Jean-Pierre Nsamé, auteurs de 26 buts à eux seuls en Super League, le BSC Young Boys a survolé le Championnat de Suisse et valide son titre alors qu’il reste encore quatre matches à jouer.

" Sous l’impulsion de Guillaume Hoarau et de Jean-Pierre Nsamé, [...] le BSC Young Boys a survolé le Championnat de Suisse et valide son titre alors qu’il reste encore quatre matches à jouer. "

Le sacre, à l’issue d’un match difficile

joueurs BSC Young Boys

Même si le sacre des Young Boys était attendu, au vu de l’écart de points avec le FC Bâle, les Bernois ont tout fait pour décrocher ce trophée sans tarder, et surtout, devant leur public !

Après une première mi-temps vierge de buts, au retour des vestiaires, c’est le FC Lucerne qui créait la surprise avec l’ouverture du score de Christian Schneuwly. Cinq minutes plus tard, Guillaume Hoarau remettait les deux équipes à égalité sur penalty.

À la 76e minute, tout aurait pu s’écrouler : le FC Lucerne bénéficie à son tour d’un penalty, finalement détourné sur la barre transversale par le portier des Young Boys, Marco Wölfli.

Alors que les supporters du Stade de Suisse commençaient à ne plus y croire, la délivrance est venue à la 89e minute, d’une demi-volée en pivot signée Jean-Pierre Nsamé qui venait conclure une action magnifique du YB.

La victoire d’un collectif

Dès le coup de sifflet final, les supporters présents se sont empressés d’envahir le terrain pour célébrer leurs champions à grand renfort de fumigènes : 32 ans qu’ils attendaient cela !

Après avoir échoué sur la deuxième marche du podium lors des trois dernières éditions, ce titre vient couronner la stratégie et les efforts déployés par les Young Boys ces dernières années. Avec un recrutement rondement mené et un fighting spirit sans faille, encore démontré face au FC Lucerne, les Young Boys sont parvenu à surpasser l’hégémonie du FC Bâle qui durait depuis 2009.

Les artisans de la victoire : Guillaume Hoarau, meilleur buteur du club depuis maintenant quatre saisons, mais aussi Jean-Pierre Nsamé, débauché du FC Servette, ainsi que Kevin Mbabu, l’espoir du football suisse devenu incontournable dans le dispositif d’Adi Hütter.

L’autre homme providentiel de la saison, c’est le portier du YB : Marco Wölfli. Présent au club depuis 1999 avec un passage en prêt au FC Thoune en 2002-2003, le deuxième gardien des Young Boys âgé de 35 ans s’apprêtait à connaître une nouvelle saison en tant que doublure de David von Ballmoos. Coup du sort : celui-ci s’étant gravement blessé en décembre, c’est le vétéran qui reprend le flambeau, préservant son but avec succès à de nombreuses reprises lors de la deuxième partie du championnat. Décisif lors de ce match grâce à son arrêt sur le penalty de Hviliya, il peut désormais fêter un trophée plus que mérité avec ses coéquipiers !

Les Young Boys sont champions, mais le championnat n’est pas terminé : profitez du bonus de 100CHF offert par Bwin pour parier sur le prochain match ! Et n'oubliez de faire un petit tour sur nos espaces " Pronostics " : comparateur de cotes, points clés à ne pas manquer, astuces pour réussir votre pari... Impossible de louper votre prochain prono grâce à nos experts suisses !